Fermer
Fermer

Qu'est-ce que la contraception?

Fermer

Qu'est-ce que la ménopause ?

Fermer

Qu'est-ce que l'ostéoporose ?

Fermer

Qu'est-ce que l'infertilité ?

Fermer

Notre portefeuille diversifié nous aide à respecter notre engagement envers la santé des femmes.

Qu’est-ce que l’ostéoporose?

L’ostéoporose est une maladie chronique qui entraîne une perte de la résistance osseuse, ce qui rend les os fragiles et augmente le risque de fracture. Certaines personnes ne se rendent compte qu’elles souffrent d’ostéoporose que tardivement après par exemple une fracture. L’ostéoporose est une maladie qui dure toute la vie et qui peut être prise en charge, mais pas guérie.

Le risque de développer une ostéoporose est plus élevé après la ménopause, et le risque de subir une fracture osseuse associée augmente avec l’âge.

Les œstrogènes jouent un rôle important dans le processus de maintien de la densité osseuse. Lorsque la production d’œstrogènes diminue au cours des années de ménopause, les os peuvent devenir plus fragiles.

Si vous avez connu une ménopause précoce (avant l’âge de 45 ans), ou si vous avez subi une ablation des ovaires, vous avez plus de risques de développer une ostéoporose.

Les fractures osseuses peuvent avoir un impact important sur la santé, qui devient plus préoccupant avec l’âge. Le diagnostic et le traitement précoces de l’ostéoporose sont donc essentiels.

Qu’arrive-t-il aux os en cas d’ostéoporose ?

Si vous observiez un os sain au microscope, vous verriez de nombreux trous et espaces minuscules disséminés dans la structure, comme un nid d’abeille.

En cas d’ostéoporose, ces trous et espaces s’agrandissent, ce qui réduit la densité globale de l’os. La couche externe de l’os s’amincit également

La densité osseuse commence à diminuer à partir de l’âge de 30 ans environ, mais la baisse des taux d’œstrogènes après la ménopause accélère le processus.

Pourquoi devons-nous être conscients de l’ostéoporose ?

Toute fracture osseuse est traumatisante, mais subir une fracture plus tard dans la vie peut avoir un impact significatif sur votre santé. Les fractures de la hanche ou d’autres os qui supportent votre poids, comme le bassin ou la colonne vertébrale, sont particulièrement préoccupantes.

Si vous subissez une fracture de l’un de ces os majeurs, vous risquez davantage de devenir dépendant des autres pour vos besoins quotidiens de base. Dans certains cas, une fracture osseuse entraîne une perte de mobilité, ce qui entraîne d’autres complications associées à une augmentation de la mortalité.

Après une fracture osseuse, vous avez un risque accru de vous fracturer un autre os dans les 12 mois suivants.

La bonne nouvelle est qu’il existe des moyens d’améliorer la santé globale de vos os et de minimiser les risques de fracture en vieillissant. Les facteurs liés au mode de vie jouent un rôle dans la gestion du risque, et de nombreux médicaments efficaces sont disponibles pour aider à prévenir les fractures osseuses causées par l’ostéoporose. Votre médecin vous aidera à choisir les traitements appropriés.

Comment l’ostéoporose est-elle diagnostiquée ?

Votre médecin peut évaluer votre risque de fracture osseuse à l’aide d’un outil de dépistage qui estime le risque qu’une femme ménopausée subisse une fracture osseuse au cours des dix prochaines années.

Dans le cadre de cette évaluation, votre médecin examinera :

Vos antécédents médicaux

Votre âge, le fait que vous soyez ménopausée ou non, et vos antécédents de fractures osseuses peuvent aider à déterminer votre probabilité de souffrir d’ostéoporose.

Tests sanguins

Les analyses de sang ne suffisent pas à diagnostiquer l’ostéoporose, mais elles peuvent donner à votre médecin une idée de votre état de santé général. Votre médecin peut également rechercher d’autres pathologies susceptibles d’affecter la santé osseuse, comme des problèmes de thyroïde ou certains cancers.

Un examen de la densité osseuse : l’ostéodensitométrie

Le diagnostic de la maladie peut être réalisé avant la première fracture grâce à la mesure de la densité minérale osseuse (DMO) par ostéodensitométrie et à l’analyse des facteurs de risque de fractures ostéoporotiques.

L’ostéodensitométrie est la méthode de référence pour mesurer la densité minérale osseuse. Cette mesure est effectuée sur deux parties du corps : le rachis et le col du fémur.

L’os est exposé à une très faible quantité de rayons X ; plus il est dense, plus il absorbe de rayons X. Elle dure moins de quinze minutes.

Ostéopénie

L’ostéopénie est une situation dans laquelle la masse osseuse est plus faible qu’elle ne devrait l’être, mais pas assez faible pour diagnostiquer l’ostéoporose. Si vous souffrez d’ostéopénie, vous avez plus de risques de vous casser un os que la plupart des gens.

Il peut s’agir d’un signe d’alerte indiquant que vous risquez de développer une ostéoporose si vous ne prenez pas de mesures pour renforcer votre solidité osseuse.

Certaines données indiquent que l’arrêt du tabac, la réduction de la consommation de caféine et la pratique d’une activité physique intense peuvent réduire le risque d’ostéoporose. Consultez votre médecin pour obtenir des conseils.

Aperçu de l'ostéoporose

Affecte environ 200 millions de femmes dans le monde

 

Borgstrom F et al, Archives of osteoporosis 2020

La ménopause augmente le risque de développer une ostéoporose

Les os deviennent moins denses

Le risque de fracture osseuse augmente

Les os les plus fréquemment cassés sont le poignet, la hanche et la colonne vertébrale

Dans le monde, une femme sur trois âgée de plus de 50 ans subira des fractures dues à l’ostéoporose, tout comme un homme sur cinq âgé de plus de 50 ans


Borgstrom F et al, Archives of osteoporosis 2020